Sound Crush #8 | Zayn Malik

0 comments


Hello le blog !
Nouveau Sound Crush section et je reviens parler (encore) de musique. Mais vous avez dû le deviner, je suis une grande mélomane.
Et avant de commencer, je voudrais rendre grâce à Dieu pour l’existence de Zayn Malik. Qui est-ce ? Ha ! C’est que comme moi, vous avez su échapper jusqu’à aujourd’hui à la One Direction mania. Et vous devez remercier le Ciel tout le jour pour ça, lol, just kidding. Désolée pour les fans de One Direction qui tomberaient sur cet article.
Néanmoins, c’est bien d’un ancien membre de ce groupe de superstars planétaires que je vous présente aujourd’hui. Enfin lui, pas trop non. Je veux surtout parler de son nouvel et tout premier album solo. Mais ne vous y tromper, j’aurai des milliards de choses à dire ou plutôt à faire avec lui si possible haha ! Mais bon je m’égare là et ce n’est pas du tout à l’ordre du jour.
Pour faire quand même de brèves présentations, Zayn Malik était l’un des membres de One Direction jusqu’à sa séparation du groupe il y a environ un an, qui a ensuite conduit à la sortie de son album Mind of mine que je qualifierais sans exagérer de merveille.
J’ai longtemps rêvé d’un album de ce genre. Franck Ocean a alors ouvert la voie avec Orange Channel et j’ai longtemps cru qu’aucun album ne saurait s’en approcher en termes de puissance et de raffinement. Mais ça c’était avant Zayn et The internet, un autre sound crush dont je vous parlerai bientôt.
Pour un premier album, il démarre très fort. En l’écoutant, vous aurez l’impression d’écouter The Weeknd pour la sensualité à fleur de peau de Zayn, Franck Ocean pour la diversité de ses vocalises et la richesse des compositions musicales ; Puis quelques surprises inattendues, comme le clin d’œil au reggae dans la chanson Do Something Good dans laquelle la métamorphose de la voix de l’artiste est impressionnante, notamment sur les couplets. Preuve s’il en est que ce jeune homme peut faire des choses assez incroyables avec sa voix polymorphe. 

Et pourtant, il ne faudrait pas penser que cet album est un simple copier-coller d’autres artistes. Bien au contraire, ce premier opus semble être à la fois sincère et authentique. Et c’est peut-être cette honnêteté parfois brute qui le rend si désarmant parfois ; fruit d’un état d’esprit, définitivement personnel et sur lequel il joue sans aucuns complexes, ni tabous. Tour à tour séducteur sensuel dans Lucozade, confident dans  Rearview, Truth ou encore Golden, amoureux délaissé dans Fool for You ou encore It’s You, amant passionné dans Pillowtalk ou Take It off, noyant son désœuvrement dans divers substances dans Do Something Good. Un esprit complexe, pris dans ses propres contradictions comme nous tous.
A vrai dire, il y a encore quelques mois, je ne connaissais pas l’existence de Zayn Malik et je vous avoue que je n’attendais pas grand-chose de son album, le jugeant peut-être trop vite sur son passé de « One Directionner ». Cependant, quitter ce groupe est peut-être l’une des meilleures décisions qu’il aura prises pour faire entendre au monde l’étendue et les promesses de son talent. 

A quelles occasions l’écouter? Au cours d'une nuit torride avec un ou une belle inconnue ;) haha ! XoXo


Hi fellas !
How are you doing? New Sound Crush section today but yall know I love music, it is no secret for anyone. And before talking about the real matter, I would like to thank God for the existence of Zayn Malik. Who is that boy? Well, where exactly on earth are you living for even asking yourself this question! Haha, I am just kidding, friends. That probably means that you managed to escape the One Direction craziness until now. Be blessed for that. Sorry for One Direction fans though, I love to make jokes lie that sometimes…
Nevertheless, it is about a former member of this group that I would like to introduce you today. Well not him in particular but rather an introduction to his first solo album. But I ain’t gonna lie the boy is fiiine. But I digress. Sorry for that.
Anyway, Zayn Malik was one of the members of One Direction until his separation from the group approximately 1 year ago, which led him then to the release of this beautiful album called Mind of mine that it is truly a jewel. 
 I have been dreaming for a long time about an album of this kind. Franck Ocean has showed the way in Orange Channel and for a long time, I have believed that no artist could surpass the power and refinement of this album. But listening to Zayn’s It’s you, Rear View or Drunk, I understand that I was terribly wrong about that.
For a first album, he starts very strong. By listening to it, you may sometimes have the impression to be listening to The Weeknd for Zayn’s deep sensuality, Franck Ocean for the diversity of its vocals and the creativity of his musical compositions. 

Then, you may encounter some unexpectedly pleasant surprises in the album, like the reggae sound in Do Something Good in which the metamorphosis of his voice is pretty impressive. Proof that if this man can make incredible things with his polymorphic voice.
However, this album is not a simple copy-paste of other great artists. This album is Zayn’s sound; a mind of his as he said himself; the fruit of a state of mind that he delivers with no complexes, nor taboos in this album. Alternately sensual in Lucozade, tender lover boy in Rearview, Truth or Golden, lonely and heartbroken in Fool for You or It’s You, passionate and shamelessly sexual in PillowTalk or Take It off, trying to kill his idleness in miscellaneous substances in Do Something Good; a complex spirit, indeed.
Truth be told, I didn’t know anything about Zayn Malik before his departure of One Direction. However, to leave this group is doubtless one of the best decisions which he might have taken in order to make the world hear his voice that seem to be waiting the occasion to truly shine: Mind of mine will amaze you in several ways, love the guy or not.

When to listen to it? on a hot summer night with a sexy stranger. ;)

Post a Comment

EXPRESS YOURSELF, FEEL FREE !

Instagram Feed

© Olivia D. Design by MangoBlogs.